Hélène Routhier est Saguenéenne et Montréalaise. Ses premiers contacts avec les arts visuels ont lieu en 1997 dans l’atelier-école de Pierre Laplante, aquarelliste, à Blainville. Elle y apprend les règles de l’art en aquarelle et y étudie les pigments; ce seront des apprentissages durables, intégrés comme des incontournables.

Elle y fait aussi ses premières expérimentations, l’abstraction, le hasard du départ, le devenir la fascinent. Très tôt dans sa pratique de la peinture elle approche le support et la matière dans un dialogue avec l’aléatoire, elle aime les accidents, les provoque et en fait émerger un tableau unique.

Elle évolue en autodidacte, peint, lit des ouvrages spécialisés, s’intéresse au travail d’artistes de toutes allégeances, et étudie avec des artistes professionnels: Dominique Sarrazin, Svelta Velikuva, Hélène Goulet, et Seymour Segal, Marie-Ange Brassard, et Paul Cloutier ont sur elle une influence majeure. À leur contact, l’artiste affirme son langage picturale, pousse l’expression de ses sources d’inspiration et perfectionne sa compréhension de la composition. Elle a plusieurs expositions solo et de groupe à son actif. Avec le temps sa pratique devient de plus en plus polyvalente: acrylique et textures sur canevas, encre acrylique ou aquarelle sur papier, tout récemment la gravure, et, occupant une place importante dans sa création, peindre sous zéro, avoir l’hiver comme assistant d’atelier.

  • Dégât 1 $75
  • Dégât 2 $75
  • Dégât 3 $75
  • Des restes $75
  • Fossile 3 $125
  • Fossile 4 $50
  • Fossile 5 $50
  • HomoSapiens $150
  • Ouragan 2 $150
  • Pétrole 1 $150
  • Pétrole 2 $150
  • Pollution 3 $75